Un Billet AR#8 – Bye Bye Canada

Et oui c’est officiel nous sommes rentrés en France et par le plus heureux des hasards nous sommes revenus pile le jour du déconfinement. Nous sommes tristes d’avoir quitté le Canada mais à la fois très soulager d’être de retour. Pendant longtemps nous nous sommes demandé si c’était une bonne idée de revenir en France et puis finalement le besoin s’est fait de plus en plus ressentir, se rapprocher de la maison, de notre famille et de nos proches.

Je me suis rendue compte que sur les cinq mois passés au Canada, j’aurai passé deux mois en confinement, un amer constat qui a été très dur à accepter au tout début du confinement. Les premières semaines ont été très difficiles, pas le moral ni la motivation . Moi qui avais tout quitter pour vivre à fond cette expérience d’expatriation, je me suis retrouvée à être coincer chez moi. J’étais comme un lion en cage alors je n’avais qu’une envie c’était de sortir d’aller me balader dans Montréal, de prendre mon passeport et d’aller explorer d’autres contrées, d’aller à la découverte de nouvelles choses. Comme beaucoup de globe-trotteurs, l’année 2020 aura été riche en rebondissement. Et même si j’aurai souhaité rester plus longtemps pour continuer mes aventures le mal aise était trop grand pour que nous puissions rester.

Nous aimions de plus en plus vivre à Montréal et j’avais hâte de profiter des beaux jours pour parcourir encore plus la ville mais malgré cela nous avions toujours ce sentiment d’être encore des étrangers au Québec et à cela s’ajoute le fait que l’appartement où nous vivions ne nous plaisait pas et avec le confinement chez soi, nous déprimions dans cet endroit qui n’était pas le nôtre ; nous ne nous sentions tout simplement pas chez nous. L’enfermement, la peur et l’inquiétude ambiante, le mal aise et le mal être, tout cela a été exacerbé par la situation sanitaire et finalement cela a précipité notre décision de quitter le pays.

Je dois admettre que le jour où nous avons pris nos billets de retour, nous nous sentions comme soulagés, soulagés d’un poids… comme si revenir en France était étrangement rassurant et aujourd’hui que nous y sommes, nous nous sentons moins oppressés et beaucoup moins stressés, tout simplement heureux d’être à la maison.

J’aurai quand même le regret de ne pas avoir plus profiter et voyager plus. J’aurai voulu connaitre Montréal sous le soleil et avec des températures estivales, faire un pique-nique au Parc Jean Drapeau, découvrir la ville à vélo, aller voir les artistes taggeurs recouvrir les façades de Montréal avec leurs magnifiques fresques lors du Festival Mural, aller admirer les feux d’artifice au moment de l’international des Feux, faire un tour de manège à la Ronde… Pleins de choses que j’aurai voulu faire. Et si pour le moment je n’ai pas prévu de revenir dans l’immédiat au Canada je pense tout de même y retourner d’ici quelques années car mon rêve est d’aller explorer la Colombie Britannique. J’aurai aimé faire un road trip dans cette région magnifique du Canada, partir explorer les paysages sauvages de cette contrée, aller faire de la randonnée en forêt, piquer une tête dans un lac de la région et faire du kayak. Je voudrai également voir les magnifiques couleurs automnales. Donc je dirai que ce n’est pas un « au revoir » au Canada, mais plutôt un « à une prochaine » !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s